Le célèbre père de Kiefer, Donald Sutherland

Le célèbre père de Kiefer, Donald Sutherland dans → 11-Donald Sutherland (père) 150894donald_sutherland_5223531

Né le 17 juillet 1935 à St. John, Nouveau-Brunswick, au Canada. Donald Sutherland a grandi dans la ville de Bridgewater, en Nouvelle-Écosse (Canada) et est diplômé de l’Université de Toronto.

Donald  Sutherland s’illustre d’abord comme disc-jockey pour des radios locales canadiennes, puis fait du théâtre à l’université de Toronto. C’est d’ailleurs dans une production de «La Tempête» qu’il est remarqué par Herbert Whitaker, célèbre critique, qui lui suggère d’aller parfaire sa formation à la London Academy of Music and Dramatic Art.

Donald Sutherland quitte donc le Canada en 1958 et s’installe à Londres. Il s’inscrit à la célèbre école londonienne, avant de rejoindre la troupe du Perth Repertory Theatre, puis celle du Royal Court, où il travaille avec Rex Harrison et Rachel Roberts.

C’est là que Warren Kiefer  (d’où le non de son fils Kiefer) et Paul Maslansky viennent lui offrir en 1963 de faire ses premiers pas devant la caméra, pour le film italien qu’ils produisent, le Château des morts-vivants (Il castello dei morti vivi), aux côtés de Christopher Lee.

C’est sa prestation dans Les Douze Salopards (1967) de Robert Aldrich qui lui permet de se voir confier par Robert Altman le rôle du médecin de Mash (1970).

Avec le rôle de l’inspecteur dans Klute (1971), où il donne la réplique à Jane Fonda (avec qui il eu une liaison), Donald Sutherland s’impose dans le registre dramatique. Militant pacifiste, il collabore avec Jane Fonda au scénario et à la réalisation de F.T.A (1972) qui énonce l’engagement américain au Vietnam.

Depuis, toujours très prolifique, ce comédien de très haute taille 1 m 93, accumule d’importants rôles de composition : architecte dans Ne vous retournez pas (1973), notable pathétique dans Le Jour du fléau (1975), fasciste dans 1900 (1976), interprète du Casanova de Fellini (1976), espion dans L’ Aigle s’est envolé (1976),  ou encore chasseur de mutants dans L’Invasion des profanateurs (1978), il joue dans le film des réalisateurs français  Claude Chabrol (Les Liens du Sang, 1978) et de Louis Malle pour Crackers (1984).

On le voit parfois jouer des rôles d’hommes discrets, comme le professeur d’histoire afrikaner luttant contre l’apartheid dans Une saison blanche et sèche (1989), mais ce sont les rôles d’hommes odieux et extrêmes qui sont les plus récurrents dans sa carrière. Il est ainsi le corrompu et immoral directeur de prison de Haute Sécurité (1989), le militaire inquiétant et conspirateur d’Alerte (1994) ou encore le conseiller politique véreux de Haute Trahison (1996).


Donald Sutherland marque certains films par des passages éclair. Ses prestations d’incendiaire fou dans Backdraft (1991) et de témoin mystérieux et haut placé dans JFK (1991) démontrent ainsi sa force de composition et son charisme. En 2000, il retrouve Clint Eastwood, trente ans après De l’or pour les Braves dans Space Cowboys. Très éclectique, il passe plus récemment du film d’action Braquage à l’italienne, (2002) au drame historique Retour à Cold Mountain, (2003) en passant par le film à costumes (Orgueil et préjugés, 2004).

2006 2006emmys.jpg

Il est le petit-fils de Thomas Sutherland, co-fondateur de la banque HSBC. Sa première femme fut Lois Hardwick, actrice de la série Alice Comedies de Walt Disney. Il épousa en seconde noce Shirley Douglas avec qui il eut des jumeaux, Kiefer et Rachel Sutherland. Sa troisième femme est l’actrice québécoise Francine Racette. Il a trois fils avec Francine Racette : Roeg Sutherland (né en 1974); Rossif Sutherland (né en 1978) et Angus Sutherland (né en 1979).

Donald Sutherland a obtenu l’Emmy et le Golden Globe pour ses prestations dans Citizen X (1995) de Chris Gerolmo, et un second Golden Globe pour Path to War (2002) de John Frankenheimer.

Il est nommé à l’ordre du Canada (Officer of the Order of Canada) en 1978

Il obtint le Prix des arts de la scène du Gouverneur général en 2000.

Le 12 février 2010, il fut l’un des huit porteurs du drapeau olympique lors de la cérémonie d’ouverture des jeux de Vancouver au Canada.

Il a joué avec son fils Kiefer Sutherland dans deux films: Max Dugan retour (1983) et A Time to Kill (1996)

Il est un grand fan de la série TV où s’illustre son fils Kiefer « 24″. Il ne rate jamais un épisode.

394080Kiefer_Sutherland_closer_star_large dans → 11-Donald Sutherland (père)

1975 85658donald_1975

227911Kiefer_Sutherland_732940

1968 9749461968 

1982 3459981982

balade en terre du mileu |
coconutsland |
laubedufantastique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | kelhorreur
| sslstreaming
| celine fait son cinema