Archive | N/ Flux RSS de cette section

À propos de jennyalice

Monkief est un site de fans, à but non lucratif, sur l’acteur de renommée internationale KIEFER SUTHERLAND. Monkief is a nonprofit fansite about a world-renowned actor KIEFER SUTHERLAND. (The English translation -and other languages- is available on our blog)

Welcome to MONKIEF – Bienvenue sur MONKIEF

18 octobre 2014

71 Commentaires

Like Monkief on FacebookFollow Monkief on Twitter – Add Monkief on Google+
J’aime Monkief sur Facebook – Suivre Monkief sur Twitter – Ajouter Monkief sur
Google+

Welcome to MONKIEF  -  Bienvenue sur MONKIEF dans N/ 479537Twitter  781657FacebookLogo dans N/  575727GooglePlus
MONKIEF « La photo de la semaine » – « Favorite Photo of The Week »

997404201302013

          Le blog MONKIEF vous informe sur l’actualité (News, photos, vidéos) de l’acteur canadien, né à Londres, KIEFER SUTHERLAND. Sa carrière est marquée par de nombreux rôles différents au cinéma, à la télévision, au théâtre, des documentaires, des films d’animation….
Mais c’est dans le rôle de Jack Bauer dans la série culte “24”, que Kiefer Sutherland rencontra une renommée époustouflante. Comme son père l’acteur Donald Sutherland, Kiefer est une personne de talent qui a bâti sa carrière avec passion…

MONKIEF Website is about the current events (News, photos, videos) of the Canadian actor, born in London, KIEFER SUTHERLAND. Sutherland has appeared in more than 70 films… he is a television and cinema actor. He was on stage in theater… He narrated many documentaries and dubbed his voice for videos game and animated films…
He is best known for his portrayal of Jack Bauer on the Fox series 24. Like his father the actor Donald Sutherland, Kiefer is a talented actor, he works with a great deal of passion.

Monkief est un site de fans, à but non lucratif, 
sur l’acteur de renommée internationale KIEFER SUTHERLAND.

Monkief is a nonprofit fansite about a world-renowned actor KIEFER SUTHERLAND.
(The English translation -and other languages- is available on our blog)

Check out our WEBSITE about Kiefer Sutherland Filmography
Découvrez ici toute la filmographie de Kiefer Suthherland :
585944filmologo

Lire la suite...

In 24 days… 24. The countdown begins! (dans 24 jours… 24. Le compte à rebours commence) – 24 : Live Another Day

11 avril 2014

Commentaires fermés

In 24 days... 24. The countdown begins! (dans 24 jours... 24. Le compte à rebours commence) - 24 : Live Another Day  dans N/ 327255fox

Lire la suite...

Kiefer Sutherland au Jimmy Kimmel Show « j’aimais beaucoup River Phoenix »

29 janvier 2012

1 Commentaire

23 janvier 2012

River Phoenix est mort à 23 ans en 1993 d’une overdose, à Los Angeles. Il avait 16 ans quand il joua dans le film Stand by Me (1986)

http://www.dailymotion.com/video/xo5bh6

Jimmy: « Stand by Me » a été votre 1° film, c’est le 25°anniversaire, tout le monde a grandi avec ce film, les parents le montrent à leurs enfants
kiefer: moi aussi
Jimmy: vous le montrez à vos enfants ?
K: non, c’est moi qui ai grandi avec ce film, j’avais 18 ans à l’époque. C’est triste, car j’aimais beaucoup River Phoenix et il est mort si jeune, c’était un jeune acteur génial, il avait 13 ou 14 ans alors et il venait dans ma chambre le soir pour que je lui fasse répéter son texte, je l’aimais beaucoup, et on pouvait voir qu’il allait devenir un grand acteur, ce qu’il a été. Chaque fois que je regarde le film, ça me rend triste qu’il ne soit plus là, j’aimais le regarder jouer, il était excellent
J: j’ai entendu une rumeur sur jerry O’ connel
K: je connais cette histoire, on tournait dans l’Oregon et il y avait une fête hippy, lui il n’a vu que le mot « fête », je n’étais pas là mais j’ai entendu dire qu’il a attaché sa baby sitter à la rampe, et il s’est sauvé à la fête. Là il a acheté des cookies, pas le genre de cookies appropriés pour un gamin de 13 ans. On l’a retrouvé pleurant dans un parc, totalement désorienté, on a dû arrêter de tourner 2 jours, il était stone !

24heureschronohommage

Lire la suite...

Retour réussi pour « Touch », les premières impressions suite à la diffusion du Pilote de la série

28 janvier 2012

2 Commentaires

En 2010, après plus de huit saisons passées à incarner l’indestructible Jack Bauer de 24 heures chrono, sur la Fox, Kiefer Sutherland s’éloignait finalement du petit écran, pour se consacrer un temps au cinéma (Melancholia, de Lars Von Trier). La même année, NBC annulait Heroes, au terme de quatre saisons à la qualité rapidement décroissante. Rendu responsable par les fans et les critiques : le showrunner Tim Kring, dont la méconnaissance totale du genre super-héroïque et de ses conventions, et les excuses constantes (souvent sans suite), avaient fini par sceller le destin du show.
Elaborée par, Tim Kring, Touch devient le meilleur lancement pour un drama de la Fox de ces trois dernières années, et s’offre le deuxième meilleur démarrage de la saison, toutes chaînes confondues, derrière Once Upon a Time d’ABC (12,8 millions de téléspectateurs pour son premier épisode). Mercredi 25 janvier, 11,9 millions de téléspectateurs ont retrouvé donc l’acteur canadien dans sa nouvelle série Touch, qui sera officiellement lancée le 19 mars prochain.
Le show a fait mieux que Terra Nova et Alcatraz, les deux autres séries évènements de la saison 2011/2012 de la Fox. Terra Nova avait enregistré 9 millions de téléspectateurs pour sa première, Alcatraz avait passionné 10 millions de personnes pour son lancement et Touch a fait bien mieux pour ses débuts. Avec 11,9 millions de fans, la série fantastique a visiblement été très bien reçue par le public. Il faudra cependant attendre la deuxième semaine de diffusion pour se faire une véritable idée du succès du programme avec Kiefer Sutherland.

L’histoire porte sur Martin Bohm, un père célibataire veuf, qui est hanté par son incapacité à communiquer avec son fils de 11 ans, très perturbé depuis la mort de sa mère. Mais tout change le jour où il découvre que celui-ci est un petit génie, qui voit ce que personne d’autre ne remarque et qui est capable de connecter deux événements qui semblent ne rien avoir en commun à la base…

Retour réussi pour

La critique de melty.fr
L’épisode pilote s’ouvre sur la voix off de Jake, le petit garçon de 11 ans, qui nous explique le raisonnement de son action. Il explique par un discours assez scientifique (auquel on ne retiendra absolument aucun nombre mais ce n’est pas grave parce que ça fait toujours classe à entendre) que chaque individu sur Terre sont liés entre eux et sont également liés par des probabilités mathématiques qui permettent de les faire se retrouver à un moment ou un autre de leur vie. Il a donc pour mission de résoudre ces équations dont lui seul a le secret. La base de la série est clairement posée, qui plus est avec la voix de Jake qui nous dit pourtant qu’il n’a pas prononcé un seul mot depuis sa naissance. Le spectateur a donc le privilège de l’entendre et de comprendre un peu comment il raisonne. Il faut avouer que l’histoire ressemble pour le moment fortement à Numbers, la série qui mettait en scène un mathématicien qui aidait le FBI à résoudre des crimes en se reposant uniquement sur les théorèmes, équations et probabilités mathématiques. Cette fois, il ne s’agit pas d’un mathématicien, mais d’un enfant autiste… Au fil de l’épisode on remarque qu’il s’agit en fait d’un scénario beaucoup plus complexe et drôlement mieux mené !
Jake et son père Martin :
Le pilote sert forcément à présenter les différents personnages. On découvre d’abord la relation entre Jake et son père, Martin, joué par Kiefer Sutherland. On découvre l’enfant perché en haut d’une tour cellulaire. C’est la 3ème fois ce mois-ci, et Jake déclenche à chaque fois l’alarme du système de sécurité à 3h18, s’arrête devant un bus dont le numéro est le 318 etc, bref ce chiffre semble donc être le problème « mathématique » du jour à résoudre pour essayer de comprendre ce que cherche Jake… Dans le même temps, pour Martin, la gestion de son fils est de plus en plus difficile puisqu’il a en plus sur le dos les services sociaux qui se posent également des questions sur la capacité de Martin a pouvoir continuer d’avoir la garde de Jake, de plus en plus instable. On apprend alors que Jake ne supporte pas d’être touché par qui que ce soit, le titre de la série prend alors tout son sens. On découvre ensuite qu’il est parvenu à savoir à l’avance les chiffres gagnants qui sont sortis au loto. Martin semble un peu dépassé par la situation, il doit en plus gérer l’absence de sa femme, morte lors du 11 septembre dans les tours jumelles du World Trade Center.

[...]

Lire la suite...

balade en terre du mileu |
coconutsland |
laubedufantastique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | kelhorreur
| sslstreaming
| celine fait son cinema